Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / PHC Utique franco-tunisien / Tous les projets / Etude Moléculaire et cellulaire du Syndrome Lymphoprolifératif et d’Autoimmunité (ALPS)

Etude Moléculaire et cellulaire du Syndrome Lymphoprolifératif et d’Autoimmunité (ALPS)

PHC : Utique
Codes du projet : NR -- Campus N° 29149XE
Domaine : Biologie, médecine, santé
Intitulé : Etude Moléculaire et cellulaire du Syndrome Lymphoprolifératif et d’Autoimmunité (ALPS)
Porteur(s) : RIEUX-LAUCAT Frédéric, MABROUK Imed
Date de début : 01/01/2013
Date de fin : 31/12/2016

Le Syndrome Lymphoprolifératif Auto-immun qui survient chez l’homme à un âgeprécoce, est un syndrome tumoral bénin associé à des manifestations autoimmunes essentiellement contre lescellules hématopoiétiques et remarquablement associé à un risque accru de lymphome. Cette pathologie estétroitement liée à un défaut d’apoptose des lymphocytes médiée par la voie Fas. Fas est une protéine membranairerécepteur de mort. Une fois activée par la fixation à son ligand (FasL), elle induit la mort de la cellule quil’exprime. Chez les patients atteints de ALPS, la déficience de la voie Fas est associée à des mutations germinalesdominantes des gènes Fas (type Ia), FasL (type Ib) et caspase 10 (type II). Bien que toutes les mutationshétérozygotes retrouvées, entrainent un défaut d’apoptose lymphocytaire, elles ne donnent pas toutes le phénotypeALPS. Ce qui illustre une pénétrance clinique partielle et l’implication d’autres facteurs déclenchants. Par ailleurs,chez certains patients, conformes au tableau clinique de la maladie, le test de l’apoptose des lymphocytes in vitro,montre que la voie Fas est normale. De plus, aucune mutation n’a été retrouvée dans les gènes candidats. Cespatients sont regroupés dans le type III dont le mécanisme moléculaire reste inconnu. Récemment, chez certainspatients de ce type III, des mutations somatiques du gène Fas ont été retrouvées dans 10% des lymphocytes,définissant ainsi un nouveau type d’ALPS mosaïque (type Im). Dans notre projet nous proposons de réaliser pour lapremière fois en Tunisie, une étude génétique et fonctionnelle, des ALPS familiaux. Notre objectif est decontribuer à l’identification des mécanismes moléculaires de la pathologie avec l’espoir d’identifier des nouvellesmutations chez nos patients permettant de renforcer non seulement les outils de diagnostic mais aussi de prédiction.A long terme, un conseil génétique approprié avec des tests génétiques à la clé, pourrait être proposé aux famillesALPS.

Objectifs

Dans ce projet, nous proposons d’étudier la pathologie d’ALPS en :- Identifiant tout d’abord le mécanisme moléculaire impliqué dans le développement de ce syndrome chez nos patients.- Elucidant par la suite le mécanisme, jusque-là inconnu, responsable d'apparition d'ALPS quand la voie Fas demeure normale.Nous déterminerons alors l’altération génétique au niveau des gènes candidats connus et/ou nouveaux.

Résultats

NR

Informations supplémentaires

NR

Appel à projet 2017

L'appel à projet 2017 pour le PHC Utique est ouvert sur le site de Campus France du 16 février au 18 avril 2016

PHC 01