Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / PHC Utique franco-tunisien / Projets en cours / Risque littoral et dYnamique morpho-Sédimentaire des Corps sableux de l'embouchure de fleuve de la MEDjerda, Golfe de Tunis. RYSCMED Risque littoral et dYnamique morpho-Sédimentaire des Corps sableux de l'embouchure de fleuve de la MEDjerda, Golfe de Tunis. RYSCMED

Risque littoral et dYnamique morpho-Sédimentaire des Corps sableux de l'embouchure de fleuve de la MEDjerda, Golfe de Tunis. RYSCMED Risque littoral et dYnamique morpho-Sédimentaire des Corps sableux de l'embouchure de fleuve de la MEDjerda, Golfe de Tunis. RYSCMED

PHC : Utique
Codes du projet : 16G1005 -- Campus N° 34854QC
Domaine : Sciences de la terre, de l'univers et de l'espace (STUE)
Intitulé : Risque littoral et dYnamique morpho-Sédimentaire des Corps sableux de l'embouchure de fleuve de la MEDjerda, Golfe de Tunis. RYSCMED Risque littoral et dYnamique morpho-Sédimentaire des Corps sableux de l'embouchure de fleuve de la MEDjerda, Golfe de Tunis. RYSCMED
Porteur(s) : MAHE Gil, AMROUNI Oula, HERMASSI Taoufik, SAADI Abdeljaouad
Date de début : 01/01/2016
Date de fin : 31/12/2018

L’INAT et l’INSTM participent avec HSM/IRD à la mise en place de la partie tunisienne, sur la Medjerda, d’un nouveau projet de recherche sur les Grands Fleuves du Maghreb, incluant également l’Oued Cheliff en Algérie et les Oued Moulouya et Bouregreg au Maroc. Ce projet est en cours de préparation, et dispose déjà au Maroc du soutien de l’Agence du Bassin Hydraulique du
Bouregreg et de la Chaouia qui financent 3 ans de mesures de flux liquides et solides sur le Bouregreg en maont et à la sortie du lac du barrage Sidi Mohammed Ben Abdellah, près de Rabat.
L’INAT assure depuis fin 2013 l’hébergement et la co-direction de la thèse de Fatma Kotti et met à disposition des moyens logistiques.
Cette collaboration s’est étendue à l’INSTM en 2014 lors de la première campagne de carottage, ainsi qu’au CNSTN qui a mis son matériel et son personnel à disposition, et a réalisé les analyses des argiles dans les premières carottes, devant nous indiquer la succession des évènements sédimentaires liés aux dépôts fluviatiles. Trois campagnes d’échantillonnage de sédiment de surface du domaine côtier (ligne de côte à -5 m de profondeur) ont été menées par l’équipe de l’INSTM pour mieux cerner la problématique visée et mieux appréhender les approches pluridisciplinaires à suivre. Des mesures topo-bathymétriques au niveau de l’avant-côte de l’embouchure de la Medjerda (Août 2014) sont en cours de dépouillement pour mettre en évidence la structure tridimensionnelle des corps sableux notamment les barres de déferlement.
L’équipe de l’INSTM intègre ce projet dans ses futurs projets institutionnels du Laboratoire du Milieu Marin. D’autre part, cette zone ((Kâlaat Andalous, plage nord de la Medjerda) fait l’objet d’un projet national INSTM/APAL (Agence Nationale de Protection et d’Aménagement du Littoral) MEDSANDCOAST en Coopération transfrontalière dans le cadre de l’Instrument Européen de Voisinage et de Partenariat (IEVP)- Programme Opérationnel Conjoint Bassin Maritime Méditerranée (2015-2018).

Objectifs

Etude hydroclimatique et tranport sédimentaire du bassin versant du fleuve de la Medjerda : Analyser les effets du changement climatique sur l’hydrologie du bassin versant de la Medjerda et son interaction avec son embouchure au niveau de la Méditerranée. Modéliser le fonctionnement du bassin versant pour évaluer la tendance des apports liquides et solides au niveau du golfe de Tunis.
1. Hydrologie et climat
Cette partie envisage la comparaison de l’évolution au cours du temps des caractéristiques hydrologiques avec le paramètre climatique (la précipitation). Elle va permettre d’identifier et de quantifier les liens existants entre la variabilité hydrologique et la variabilité climatique à l’échelle du bassin versant de l’oued Medjerda.
Analyse pluviométrique : les résultats de l'application du vecteur régional sur des séries chronologiques pluviométriques a permis d'identifier les régions de séries pluies plus homogènes possibles. Ces régions peuvent servir à décrire plus finement l'origine de la variabilité des pluies sur les bassins et les sous-bassins, en particulier à des différences d'évolution climatique qui pourraient être observées entre le nord et le sud du bassin, et entre l'est et l'ouest. Ces résultats seront illustrer dans une communication intitulée: "Utilisation de la méthode du vecteur régional pour la description des variations pluviométrique dans le bassin versant Medjerda", pour une présentation orale lors de une manifestation scientifique internationale qui se déroulera les 20 et 21 Mai 2014
à l’Institut National Agronomique de Tunisie.

2. Développer des relations simples pour l’estimation du ruissellement : Pour déterminer la lame ruisselée annuelle, nous appliquerons la régression linéaire. Ces modèles ont été appliqués aux trois stations de jaugeage se trouvant sur le cours principal de la Medjerda à savoir Ghardiamou, Jendouba et Bou Salem, en utilisant comme paramètres hydrologiques, la pluie moyenne annuelle et le débit maximum annuel. A ce propos, pour une station donnée à l’échelle annuelle, le ruissellement peut être déterminé à partir des données hydrologiques facilement mesurables de la même station (pluie, débit maximum) ou à partir des données hydrologiques d‘une autre voisine (lame ruisselée, pluie). Il apparaît que les modèles linéaires à deux variables, tenant compte à la fois de la pluie et du débit maximum, donnent les meilleurs résultats comparés aux modèles linéaires à une
variable.

3. Etude sédimentaire des apports fluviatiles
Cette partie s’intéresse aux sédiments et aux dépôts laissés par les crues afin de déterminer la variabilité des apports en sédiments sur un ou deux siècles dans des zones pré-estuariennes du bassin versant de la Medjerda.Les résultats d'analyse doivent montrer une succession visible de couches sédimentaires correspondant aux dépôts des différentes crues qui se sont succédées sur ce site, et surtout les datations des différentes carottes couvriront bien plusieurs décennies du 20ème siècle. Une corrélation de la dynamique sédimentaire fluvatile décennale sera établie avec la paléo sédimentation littorale des corps sableux à
l’embouchure du delta. Cette étude permettra aussi d'évaluer le taux de réduction et la variabilité interannuelle des transports des sédiments. Notre approche consiste à calculer un débit spécifique rapporté à la surface du bassin pour chaque aménagement construit (barrage, barrage collinaires, lac collinaires, etc.,). Les calculs visent à classer l'ordre de grandeur des flux des matières solides jugés assez proche de la réalité. La méthodologie s’intéresse d’abord au premier barrage construit puisque on dispose à cette station d’un historique des apports solides. Le fonctionnement sera fait après grâce à des valeurs calculées par extrapolation pour tout le reste
du bassin versant Medjerda. L’objectif principal de cette partie est de constituer une série de variation annuelle d'apports théoriques. Ces derniers feront l’objet d’une comparaison à la fois aux séries sédimentaires réellement mesurer à Hanna et aux résultats des travaux d’étude du niveau de la sédimentation dans le lac du barrage de Sidi Salem.

4. Etude environnementale socio-économique
Afin de s’assurer que toutes les questions potentiellement importantes concernant les aléas naturels ont été analysées et correctement traitées, on procèdera à une étude socio-économique environnementale de la zone littorale du délta de la Medjrda. Donnes démographiques et agricoles : la collecte sera issue des archives nationales et du service de la statistique. Elles permettront de retracer les grandes étapes de l’évolution de la population depuis les premiers recensements jusqu’aux années récentes et de l’emprise agricole sur les territoires.

Résultats

Equipe Française
Ces thèmes de recherche intégrés dans le travail de thèse de Mme Kotti tendent à résoudre un certain nombre de réflexions scientifiques et de perspectives de travail. Le but majeur consiste notamment à pouvoir analyser et étudier les relations entre la variabilité hydrologique et les fluctuations climatiques dans le bassin versant de l’oued Medjerda (Tunisie)

Equipe Tunisienne
Le projet a pour objectif principal de déterminer la variabilité des apports en sédiments sur un ou deux siècles dans des zones pré-estuariennes du bassin versant de la Medjerda afin d’évaluer le déficit sédimentaire actuel des plages adjacentes. L’équipe Tunisienne contribuera par une étude pluridisciplinaire des apports détritiques des effluents du fleuve de la Medjerda. Le site d’étude se localise dans la partie émergée de l’embouchure du delta (ligne de rivage et avant plage). Notre étude sédimentaire débouchera sur une estimation voir une quantification de la dynamique sédimentaire côtière en se basant sur l’histoire des apports sédimentaires fluviatiles dans ces zones.

Informations supplémentaires

Université de Montpellier

Partenaire français
Montpellier
http://www.hydrosciences.fr

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Hydrosciences Montpellier (HSM - Case MSE)


Responsable(s)
Gil MAHE - ydrosciences Montpellier - Montpellier - Tél :0467143310 - Email :gil.mahe@ird.fr

Institut National des Sciences et Technologies de la Mer

Partenaire tunisien
Salammbô
http://www.instm.agrinet.tn

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Milieu Marin (LR11 INST)


Responsable(s)
Oula AMROUNI - LR11INST - Salammbô - Tél :0021671277735 - Email :oulabz@yahoo.fr

INERGREF

Partenaire tunisien
Ariana

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Laboratoire de Recherche en Génie Rural (LRGR)


Responsable(s)
Taoufik HERMASSI - LRGR - Ariana - Tél :0071719630 - Email :taoufik.hermassi@yahoo.com

Faculté des Sciences de Tunis

Partenaire tunisien
El Manar Tunis
http://www.fst.rnu.tn

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Laboratoire de Ressources Minérales et Environnement (LRME)


Responsable(s)
Abdeljaouad SAADI - LMRE - Tunis - Tél :0071872600