Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / PHC Utique franco-tunisien / Projets en cours / Géoarchéologie, risques naturels et aménagement du littoral du golfe de Tunis

Géoarchéologie, risques naturels et aménagement du littoral du golfe de Tunis

PHC : Utique
Codes du projet : 17G0404 -- Campus N° 37028NJ
Domaine : Sciences humaines et humanités
Intitulé : Géoarchéologie, risques naturels et aménagement du littoral du golfe de Tunis
Porteur(s) : MORHANGE Christophe, OUESLATI Ameur
Date de début : 01/01/2020
Date de fin : 31/12/2019

L’équipe du projet se propose de traiter le sujet à partir du cas du golfe de Tunis. Ce terrain est la partie du littoral tunisien qui renferme, avec la capitale nationale, la plus grande concentration humaine et les aménagements côtiers les plus nombreux et les plus lourds. Ceci n’a pas été sans conséquences sur la dynamique et l’évolution des rivages ainsi sur celles des versants qui les bordent et sur l’environnement dans son ensemble. L’une de ces conséquences est l’accentuation du problème de l’érosion marine, la dégradation de la qualité des sols côtiers, diverses pollutions et l’aggravation d’autres risques sur les versants et dans les terres basses (érosion hydrique, inondations, mouvements de terrain). Ce qui a déjà nécessité, dans certains cas, des interventions par différents travaux d’une protection lourde qui n’a fait souvent qu’aggraver la situation et générer de nouveaux problèmes (hygiène, paysages, dynamique sédimentaire, …).
Le golfe de Tunis est aussi la partie du littoral qui renferme, avec les sites d’Utique, de Carthage et du Cap Bon, les vestiges archéologiques les plus anciens et des plus importants de la Tunisie. Bien d’autres sites jalonnent son littoral où ils souffrent souvent d’une destruction par les vagues ou sont partiellement submergés. Certains vestiges gisent aussi sous les alluvions de la plaine formée, grâce aux apports de l’Oued Majerda qui ont par ailleurs fait que le port d’Utique soit de nos jours séparé de la mer par une distance de l’ordre de 12km. C’est ainsi, un terrain très favorable à un travail permettant le croisement des approches de différentes spécialités (dans notre cas : archéologie, géo-archéologie, géomorphologie, géologie des formations superficielles, exploration sous-marine, exploitation des moyens technologiques permettant des investigations en sous-sol et SIG).

Objectifs

Ce projet permettre, en plus d’une contribution à la recherche fondamentale sur la question de l’évolution récente des milieux côtiers, à une meilleure définition, par une approche prospective, de la vulnérabilité et des aptitudes du terrain, objet du projet, à l’aménagement.
Il doit permettre aussi une contribution à une meilleure connaissance des littoraux de la Méditerranée ; ceux de la rive sud étant encore bien moins étudiés que ceux de la berge nord.

Résultats

La concrétisation de ce projet aidera à :
-renforcer davantage la coopération scientifique commencée déjà par certains membres des équipes proposées, dans un esprit de pluridisciplinarité et de complémentarité entre la France et la Tunisie aboutissant à des publications scientifiques communes;
-renforcer l’encadrement et la formation des jeunes chercheurs, en particulier des doctorants. Deux doctorantes en coencadrement existent déjà dans l'équipe. Des démarches pourraient être menées au cours de la première année du projet pour ajouter Zahra Akacha à la liste.
-améliorer nos connaissances sur la nature et la dynamique actuelle du littoral tunisien, ses potentialités environnementale et patrimoniales ;
-apporter des éclairages, notamment par l’approche géo-archéologique, sur les tendances de l’évolution récente de l’un des espaces naturels les plus vulnérables. La reconstitution des paléo-milieux revêt une grande importance pour les études prospectives. Elle permettra aussi de mieux connaître les rapports que l’Homme a entretenu avec son environnement et les solutions et formes d’adaptation qu’il a apporté, à travers les âges, aux changements survenus au niveau d’un tel milieu ;
-mieux définir les stratégies quant à la protection, la valorisation et la définition des aptitudes à l’aménagement et à l’exploitation de ce type de milieux ; en particulier la contribution à la constitution d’un plan de gestion intégrée des risques littoraux.
-développer des approches prospectives notamment par rapport aux conséquences du changement climatique et l’accélération de l’élévation du niveau marin qui doit l’accompagner.

Informations supplémentaires

Université Aix Marseille

Partenaire algérien
Aix-en-Provence

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
CEREGE CNRS (UMR 6635)


Responsable(s)
Christophe MORHANGE - UMR 6635 - Aix-en-Provence - Tél :0442971500 - Email :Monia.Bouzid@enicarthage.rnu.tn

Faculté de Sciences Humaines et Sociales

Partenaire tunisien
Tunis
http://www.fshst.rnu.tn/

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche

--

Responsable(s)
Ameur OUESLATI - CGMED - Tunis - Tél :00216564849 - Email :cgmed.gest@gmail.com