Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / PHC Maghreb / Tous les projets / Estimation spatialisée de l'utilisation de l'eau par l'agriculture pluviale et irriguée au Maghreb

Estimation spatialisée de l'utilisation de l'eau par l'agriculture pluviale et irriguée au Maghreb

PHC : Maghreb
Codes du projet : 14MAG22 -- Campus N° 32592VE
Domaine : Eau
Intitulé : Estimation spatialisée de l'utilisation de l'eau par l'agriculture pluviale et irriguée au Maghreb
Porteur(s) : Le Dantec Valérie
Date de début : 01/01/2014
Date de fin : 31/12/2016

De vives tensions s’expriment dans les zones sèches et semi-arides sur l’accès et le partage des ressources naturelles, et particulièrement les ressources en eau et en végétation (Plan Bleu, 2008). Ces tensions augmentent de façon conjointe avec l’amélioration du niveau de vie et la croissance démographique, et s'exacerbent en période de sécheresse. On peut donc exprimer certaines inquiétudes quant aux impacts prévus des changements globaux, et particulièrement des changements climatiques (le Sud et l’Est de la Méditerranée étant des « points chauds » des scenarios climatiques). A l’heure actuelle, une part croissante de l’eau utilisée pour l’agriculture (qui représente plus de 80% des usages en méditerranée) provient de l’eau souterraine. Cette ressource est déjà très largement surexploitée. Compte tenu de cette pression, il est indispensable de disposer d’outils permettant de prévoir l’utilisation de ces ressources et d’aider à leur meilleure gestion, et ce aux échelles de temps caractéristiques du processus décisionnel des différents usagers : l’utilisateur individuel (par ex. l’agriculteur) qui pilote en temps réel les apports d’eau aux cultures à l’échelle de la parcelle, les communautés d’usagers (par ex. l’association d’irrigants ou l’agence de bassin) qui organisent les tours d’eau et planifient les besoins en eau d’une saison à une autre, et enfin l’état en charge de la prospective (qui concerne notamment les ressources et espaces naturels et les grands équilibres hydrauliques). Ces outils doivent permettre non seulement de quantifier aux différentes échelles d’espace les flux hydriques mais également décrire de façon plus fine le lien entre le fonctionnement hydrique (flux, stockage) des systèmes naturels ou des agrosystèmes et les indicateurs écologiques ou de production qui leur sont associés. Dans ces régions, les zones de végétation naturelle, ou les zones d’agriculture pluviale, sont marquées par l’abondance des couverts clairsemés, constitués soit de couverts herbacés à faible indice foliaire (« bour » au Maroc) soumis à de fréquentes périodes de stress hydrique, même en phase de croissance, soit d’arbres et d’arbustes (matorral) accompagnés de large bandes de sol nu intercalaire. Parmi les cultures irriguées, l’arboriculture est particulièrement présente. L’agroforesterie (association cultures arborées et annuelles sur une même parcelle) se développe de façon concomitante avec l’intensification de l’agriculture, et ce, à la différence des milieux tempérés, plus pour améliorer l’efficience de l’utilisation de l’eau que pour des raisons environnementales ou écologiques. Aujourd’hui, le fonctionnement des couverts « simples » en conditions standard (en termes de climat et de pratiques culturales) est suffisamment connu et documenté pour des applications opérationnelles. Cela concerne la plupart des céréales irriguées, pour lesquelles les modèles même les plus simples sont performants (cf. méthode FAO56). En revanche, le fonctionnement de couverts plus complexes ou soumis de façon plus fréquente à des stress hydriques est plus délicat à déterminer. En particulier, les mécanismes hydrauliques de transport de l’eau depuis les racines jusqu’aux feuilles ne sont pas toujours représentés de manière satisfaisante dans les modèles d’échange sol-plante-atmosphère (SVAT). L’architecture tridimensionnelle de la canopée et du système racinaire et leurs conséquences en termes de fonctionnement sont en général ignorés par les modèles SVAT. Enfin, si l’évapotranspiration moyenne d’une surface donnée est relativement bien estimée, sa répartition entre la part évaporée par le sol et la part transpirée par la végétation reste mal maitrisée.

Dans ces régions, les zones de végétation naturelle, ou les zones d’agriculture pluviale, sont marquées par l’abondance des couverts clairsemés, constitués soit de couverts herbacés à faible indice foliaire (« bour » au Maroc) soumis à de fréquentes périodes de stress hydrique, même en phase de croissance, soit d’arbres et d’arbustes (matorral) accompagnés de large bandes de sol nu intercalaire. Parmi les cultures irriguées, l’arboriculture est particulièrement présente. L’agroforesterie (association cultures arborées et annuelles sur une même parcelle) se développe de façon concomitante avec l’intensification de l’agriculture, et ce, à la différence des milieux tempérés, plus pour améliorer l’efficience de l’utilisation de l’eau que pour des raisons environnementales ou écologiques. Aujourd’hui, le fonctionnement des couverts « simples » en conditions standard (en termes de climat et de pratiques culturales) est suffisamment connu et documenté pour des applications opérationnelles. Cela concerne la plupart des céréales irriguées, pour lesquelles les modèles même les plus simples sont performants (cf. méthode FAO56). En revanche, le fonctionnement de couverts plus complexes ou  soumis de façon plus fréquente à des stress hydriques est plus délicat à déterminer. En particulier, les mécanismes hydrauliques de transport de l’eau depuis les racines jusqu’aux feuilles ne sont pas toujours représentés de manière satisfaisante dans les modèles d’échange sol-plante-atmosphère (SVAT). L’architecture tridimensionnelle de la canopée et du système racinaire et leurs conséquences en termes de fonctionnement sont en général ignorés par les modèles SVAT. Enfin, si l’évapotranspiration moyenne d’une surface donnée est relativement bien estimée, sa répartition entre la part évaporée par le sol et la part transpirée par la végétation reste mal maitrisée.

Les modèles SVAT sont particulièrement divergents sur leur capacité à restituer la dynamique rapide de l’humidité de surface et de l’évaporation du sol, en partie parce que cette dernière dépend d’un grand nombre de facteurs (microclimat dans la canopée, texture et structure du sol, présence d’un mulch etc.) mais aussi parce que la plupart des représentations sont basées sur des relations empiriques établies à partir de jeux de données collectés pour un nombre très limité de conditions de végétation et de sol, sans tenir compte de la variabilité de ces derniers. Les outils d’observation in situ de l’évaporation, par lysimétrie notamment, ou par bilan hydrique de surface, sont difficiles à mettre en place et posent d’évidents problèmes de représentativité spatiale et temporelle. Une alternative consiste à estimer l’évaporation du sol par différence entre la mesure de l’évaporation totale par mesures de covariances turbulentes et une estimation de la transpiration par mesure de flux de sève, là encore avec d’évidents problèmes de passage de l’échelle de l’arbre à celle du couvert. Une troisième solution est le rapport entre les deux flux estimé par analyse isotopique au sein et au dessus de la canopée. 

Pour décrire le fonctionnement thermo-hydrique de ces couverts complexes, les moyens d’observation présentés ci-dessus peuvent être complétés par de la télédétection Très Haute Résolution (THR, métrique). Cette dernière permet notamment de connaitre certains paramètres clefs du couvert pour son fonctionnement (taux de couverture, distance inter-arbre, etc.). Toutefois, dans une optique de spatialisation, ce sont les données Haute Résolution (HR, déca- à hectométriques) et Basse Résolution (BR, hecto- à kilométriques) qui permettent d’assurer le transfert d’échelle de la plante à la parcelle et de la parcelle au paysage. A cette échelle, la caractérisation de l’évapotranspiration requiert des informations sur les sols, les couverts et le forçage climatique, en particulier les données distribuées de pluie et d’irrigation.

Objectifs

L'objectif principal est de mieux comprendre et restituer par la modélisation et l’inversion les transferts d’eau et d’énergie pour les couverts naturels et agricoles des zones méditerranéennes, ainsi que le lien entre végétation et cycle hydrologique, en se focalisant sur le terme d’évapotranspiration. Les outils utilisés combinent l’expérimentation (échelles stationnelle et régionale), la modélisation (mécaniste et conceptuelle) et l’utilisation optimale de la télédétection multi-résolutions multi-longueurs d’onde. Le projet comporte 3 axes : Un volet « expérimentation » avec 2 sous-axes: observation intensive in-situ et échantillonnage spatialisé, Un volet « modélisation » avec 2 sous axes : modélisation mécaniste et conceptuelle, un volet « télédétection » avec 2 sous axes : cartographie des zones irriguées et assimilation des produits de télédétection dans les modèles

Résultats

Informations supplémentaires

Ecole d'hiver du 2 au 6 mars 2015 INAT, Tunis, Tunisie« Techniques d’observation et méthodes d'analyse pour la gestion de l’eau dans les bassins versants agricoles méditerranéens »

Université de Mascara

Partenaire algérien
MASCARA

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Laboratoire de Recherche sur les Systèmes biologiques et la Géomatique


Responsable(s)
Hamimed Abderrahmane -

Faculté des Sciences et Techniques de Marrakech

Partenaire marocain
MARRAKECH

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Laboratoire de Procédés

Métrologie et des Matériaux pour l'Energie et l'Environnement


Responsable(s)
Salah Er Raki -

Institut National Agronomique de Tunisie

Partenaire tunisien
TUNIS

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Laboratoire des Sciences et Techniques de l'Eau


Responsable(s)
Zohra Lili Chabaane -

Université Toulouse 3 - Paul Sabatier

Partenaire français
TOULOUSE

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Centre d'Etudes Spatiales de la BIOsphère


Responsable(s)
Valérie Le Dantec -

Approche synergique combinant l'observation terrain, la modélisation des processus et l’assimilation de données in-situ et de télédétection pour la gestion de l’eau d’irrigation en milieux semi-aride

HDR - These - Termine
Par : Salah ER-RAKI
Début de thèse : 01/01/2014
Présenté le : 21/10/2014
A : Faculté des Sciences Semlalia de Marrakech
Co-directeurs :
Non renseigné

Apport de la télédétection spatiale à l’analyse de la performance des systèmes d’irrigation en zones semi-arides.

Codirection - These - Termine
Par : Mohamed Hakim KHARROU
Début de thèse : 01/01/2014
Présenté le : 08/12/2014
A : Faculté des Sciences Semlalia de Marrakech,
Co-directeurs :
Non renseigné

Evaluation de l’apport de la version double source du modèle ISBA (ISBA-MEB) sur la prédiction de la partition de l’évapotranspiration d’une culture irriguée

Cotutelle - These - En cours
Par : Ghizlane Aouade
Début de thèse : 01/01/2014
Présenté le : 31/12/2016
A : Non renseigné
Co-directeurs :
Non renseigné

Evolution de l’efficacité d’utilisation de l’eau par l’agriculture céréalière pluviale et irriguée en Méditerranée du Sud par télédétection spatiale et modélisation globale

Cotutelle - These - En cours
Par : Alhousseine Diarra
Début de thèse : 01/01/2014
Présenté le : 31/12/2016
A : Non renseigné
Co-directeurs :
Non renseigné

Évaluation de la percolation profonde au niveau des vergers d'agrumes irrigués Agafay et Saada dans la région semi aride du Tensift Al Haouz, Maroc

- These - En cours
Par : Houda Nassah
Début de thèse : 01/01/2014
Présenté le : 31/12/2016
A : Non renseigné
Co-directeurs :
Non renseigné

 Utilisation de la télédétection pour l'estimation  spatiale du rendement de la culture du blé sous un climat semi-aride

Codirection - These - En cours
Par : Jihad Toumi
Début de thèse : 01/01/2014
Présenté le : 31/12/2016
A : Non renseigné
Co-directeurs :
Non renseigné

Caractérisation des échanges d'eau et d'énergie dans une oliveraie pluviale en zone aride : modélisation et intégration des données de télédétection

Cotutelle - These - Termine
Par : Wafa Chebbi
Début de thèse : 01/01/2014
Présenté le : 01/01/2015
A : Non renseigné
Co-directeurs :
Non renseigné

Développement et validation de méthodologies pour le suivi de l'état de surface du sol par télédétection spatiale micro-ondes multi capteurs

Cotutelle - These - En cours
Par : Azza Gorrab
Début de thèse : 01/01/2014
Présenté le : 31/12/2016
A : Non renseigné
Co-directeurs :
Non renseigné

Suivi du bilan hydrique des cultures par couplage du modèle FAO-56 avec des séries temporelles de NDVI haute résolution. Application à l’estimation spatialisée des volumes d’irrigation.

Cotutelle - These - En cours
Par : Sameh Saadi
Début de thèse : 01/01/2014
Présenté le : 31/12/2016
A : Non renseigné
Co-directeurs :
Non renseigné

Caractéristiques hydrodynamiques des sols de la plaine de Kairouan et spatialisation par télédétection

Codirection - These - En cours
Par : Marouen Shabou
Début de thèse : 01/01/2014
Présenté le : 31/12/2016
A : Non renseigné
Co-directeurs :
Non renseigné

Télédétection et modélisation de la dynamique de végétation pour une estimation précoce et une analyse spatiale des rendements des céréales dans un contexte semi aride en Tunisie centrale

Codirection - These - Termine
Par : Aïcha Chahbi Bellakanji
Début de thèse : 01/01/2014
Présenté le : 13/07/2015
A : INAT , Tunis
Co-directeurs :
Non renseigné

Synergie SENTINEL1&2 pour l'estimation des états de surface continentale

Codirection - These - Termine
Par : Safa Bousbih
Début de thèse : 01/01/2014
Présenté le : 01/01/2015
A : Non renseigné
Co-directeurs :
Non renseigné

Publications

    Boulet, G., Mougenot, B., Lhomme, J. P., Fanise, P., Lili-Chabaane, Z., Olioso, A., Bahir, M., Rivalland, V., Jarlan, L., Merlin, O., Coudert, B., Er-Raki, S., and Lagouarde, J. P.: The SPARSE model for the prediction of water stress and evapotranspiration components from thermal infra-red data and its evaluation over irrigated and rainfed wheat, Hydrol. Earth Syst. Sci. Discuss., 12, 7127-7178, 10.5194/hessd-12-7127-2015, 2015. sous presse
    Chahbi et al, 2014 - Estimation of the dynamics and yields of cereals in a semi-arid area using remote sensing and the SAFY growth model. International Journal of Remote Sensing, 35 (3), pp.1004-1028
    Gorrab et al, 2015 - Retrieval of Both Soil Moisture and Texture Using TerraSAR-X Images, Remote Sensing, 7(8):10098-10116.
    Hamimed A. et al, 2014 - Contribution à la spatialisation de l'évapotranspiration d'un agrosystème semi-aride en Algérie par utilisation de la télédétection et du modèle METRIC, Physio-Géo Volume 8
    L. Jarlan, S. Khabba, S. Er-Raki, M. Le Page, L. Hanich, Y. Fakir, O. Merlin, S. Mangiarotti, S. Gascoin, J. Ezzahar, M.H. Kharrou, B. Berjamy, A. Saaïdi, A. Boudhar, A. Benkaddour, N. Laftouhi, J. Abaoui, A. Tavernier, G. Boulet, V. Simonneaux, F. Driouech, M. El Adnani, A. El Fazziki, N. Amenzou, F. Raibi, A. El Mandour, H. Ibouh, V. Le Dantec, F. Habets, Y. Tramblay, B. Mougenot, M. Leblanc, M. El Faïz, L. Drapeau, B. Coudert, O. Hagolle, N. Filali, S. Belaqziz, A. Marchane, C. Szczypta, J. Toumi, A. Diarra, G. Aouade, Y. Hajhouji, H. Nassah, G. Bigeard, J. Chirouze, K. Boukhari, A. Abourida, B. Richard, P. Fanise, M. Kasbani, A. Chakir, M. Zribi, H. Marah, A. Naimi, A. Mokssit, Y. Kerr & R. Escadafal (2015) Remote Sensing of Water Resources in Semi-Arid Mediterranean Areas: the joint international laboratory TREMA, International Journal of Remote Sensing, 36:19-20, 4879-4917, DOI: 10.1080/01431161.2015.1093198 
    Le Page M.,Toumi J., Khabba S., Hagolle O., Tavernier A., Kharrou M.H., Er-Raki S., Huc M., Kasbani M., El Moutamanni A., Yousfi M., Jarlan L. 2014 - A Life-Size and Near Real-Time Test of Irrigation Scheduling with a Sentinel-2 Like Time Series (SPOT4-Take5) in Morocco. Remote Sensing, 6(11), 11182-11203
    Nassah H., S.Er-Raki, S. Khabba, Y. Fakir, J. Ezzahar, L. Hanich, O. Melin. Evaluation of deep percolation in irrigated cirtus orchards in the semi arid region of Tensift al haouz,morocco, accepté, Acta Horticulturae
    Saadi S., Simonneaux V., Boulet G., Raimbault B., Mougenot B., Fanise P., Ayari H. and Lili Chabaane, Z., 2015, Monitoring irrigation consumption using high resolution NDVI image time series. Calibration and validation in the Kairouan plain (Tunisia), Remote Sens. 2015, 7(10), 13005-13028; doi:10.3390/rs71013005
    Shabou et al, 2015 - Clay content mapping using a time series of Landsat TM data in semi-arid lands, Remote Sensing, 7, 6059-6078
    Toumi et al, 2016 - Performance assessment of AquaCrop model for estimating evapotranspiration, soil water content and grain yield of winter wheatin Tensift Al Haouz (Morocco): Application to irrigation management, Agricultural Water Management, 163 : 219–235, (2016)
    Ayyoub, A., Khabba, S, Er-Raki, S., Merlin, O., Bahlaoui, A. Calibration and validation of the Penman-Monteith Model for estimating evapotranspiration of an orange orchard in semi-arid region, accepté, Acta Horticulturae
    Stefan V., Merlin O., Er-Raki S., Escorihuela M.J., Khabba S. 2015. Consistency between in situ, model-derived and image-based soil temperature endmembers: towards a robust data-based model for multi-resolution monitoring of crop evapotranspiration. Remote sensing, 7(8): 10444-10479. doi:10.3390/rs70810444
    Merlin O., Malbéteau Y., Notfi Y., Bacon S., Er-Raki S., Khabba S., Jarlan L. 2015. Performance metrics for soil moisture downscaling methods: Application to DISPATCH data in central Morocco. Remote sensing, 7: 3783-3807.(doi:10.3390/rs70403783)
    Belaqziz S., Mangiarotti S., Le Page M., Khabba S., Er-Raki S., Agouti T., Drapeau L., Kharrou M.H., El Adnani M., Jarlan L. 2014. Irrigation scheduling of a classical gravity network based on the Covariance Matrix Adaptation - Evolutionary Strategy algorithm. Computers and Electronics in Agriculture, 102: 64–72.
    Jarlan L., Abaoui J., Duchemin B., Ouldbba A., Tourre Y., Khabba S., Balaghi R., Mokssit A., Chehbouni G. 2014. Linkages between common wheat yields and Climate in Morocco (1982-2008). International Journal of Biometry, 58 (7):1489-1502.

    Conférences et séminaires

    Analysis of time-series of total and plant water stress levels using a dual-source energy balance model over agricultural crops and medium to low resolution thermal infra red remote sensing data, Geophysical Research Abstracts Vol. 17, EGU2015-4870,

    Acte de colloque

    A : EGU General Assembly, Vienna
    Du : 12/04/2015
    Au : 17/04/2015
    Participants :
    Boulet G., B. Mougenot, M. Bahir, P. Fanise, S. Saadi, V. Simonneaux, W. Chebbi, Z. Kassouk, T. Oualid, A. Olioso, J.-P. Lagouarde, V. Le Dantec, V. Rivalland, M. Zribi, Z. Lili-Chabaane

    Study of the hydrological functionning of the irrigated crops in the southern mediterranean basin

    Acte de colloque
    EGU European General Assembly
    A : Vienne, Autriche
    Du : 12/04/2015
    Au : 17/04/2015
    Participants :
    Khabba S., Jarlan L., Er-Raki S., Le Page M., Merlin O., Ezzahar J., Kharrou M.H.

    Multi-modeling assessment of recent changes in groundwater resource: application to the semi-arid Haouz plain (Central Morocco)

    Acte de colloque
    EGU European General Assembly
    A : Vienne, Autriche
    Du : 12/04/2015
    Au : 17/04/2015
    Participants :
    Fakir Y., Berjamy B., Le Page M., Sghrer F., Nassah H., Jarlan L., Er- Raki S., Simonneaux V., Khabba S.

    Calibration and validation of the Penman-Monteith Model for estimating evapotranspiration of an orange orchard in semi-arid region

    Acte de colloque
    VIII International Symposium on Irrigation of Horticultural Crops
    A : Lleida, Espagne
    Du : 08/06/2015
    Au : 11/06/2015
    Participants :
    Ayyoub, A., Er-Raki, S., Khabba, S., Merlin, O., Bahlaoui, A.

    Using stable isotopes for evapotranspiration partitioning of flood-irrigated winter wheat in the Tensift AL-Haouz

    Acte de colloque
    VIII International Symposium on Irrigation of Horticultural Crops
    A : Lleida, Espagne
    Du : 08/06/2015
    Au : 11/06/2015
    Participants :
    Aouade G. , Ezzahar J., Er-Raki S., Jarlan L., Amnezou N., Khabba S., Benkaddour F.

    Evaluation of deep percolation in irrigated citrus orchards in the semi-arid region of Tensift Al-Haouz, Morocco

    Acte de colloque
    VIII International Symposium on Irrigation of Horticultural Crops
    A : Lleida, Espagne
    Du : 08/06/2015
    Au : 11/06/2015
    Participants :
    Nassah, H., Er-Raki, S., Khabba, S., Fakir, Y., Ezzahar, J., Merlin, O., Hanich, L.

    Using the soil water balance for assessment of irrigation recharge in the Haouz plain (TENSIFT BASIN, MOROCCO)

    Acte de colloque
    41ème congrès international de l'Association internationale des hydrogéologues IAH.
    A : Marrakech, Maroc
    Du : 15/09/2014
    Au : 19/09/2014
    Participants :
    Nassah H., Khabba S., Er-Raki S., Fakir Y., Ezzahar J., Hanich L

    S. Saadi, V. Simonneaux, Boulet G., B. Mougenot, M. Zribi, Z. Lili-Chabaane, 2015. Monitoring irrigation consumption using high resolution NDVI image time series. Calibration and validation in the Kairouan plain (Tunisia). Abstracts Vol. 17, EGU2015-5633.

    Acte de colloque

    A : Vienne, Autriche
    Du : 12/04/2015
    Au : 17/04/2015

    S. Saadi ; V. Simonneaux ; G. Boulet ; B. Mougenot and Z. Lili Chabaane" Monitoring irrigation volumes using high-resolution NDVI image time series: calibration and validation in the Kairouan plain (Tunisia) ", Proc. SPIE 9637, Remote Sensing for Agriculture, Ecosystems, and Hydrology XVII, 963710 (October 14, 2015).

    Acte de colloque

    A : SPIE, Toulouse
    Du : 21/09/2015
    Au : 24/09/2015

    Toumi. J, Le Page. M, Er-Raki. S, Khabba. S, Ezzahar. J, Tavarnier. A, El Moutamanni. A, Kharrou. M.H, Hagolle. O, Jarlan. L. "Simulations of water and energy fluxes of Winter Wheat into Soil-Plant-Atmosphere in semi-arid region: test of SAMIR software in the context of the SPOT4-Take5 experiment". Journée sur les systèmes d’information de l’eau dans les régions méditerranéens.

    Acte de colloque

    A : Rabat, Maroc
    Du : 20/03/2014
    Au : 21/03/2014

    Simulations of water and energy fluxes of Winter Wheat into Soil-Plant-Atmosphere in semi-arid region: test of SAMIR software in the context of the SPOT4-Take5 experiment

    Acte de colloque
    7th International Conference on Thermal Engineering: Theory and Applications
    A : Marrakech, Maroc
    Du : 06/05/2014
    Au : 08/05/2014
    Participants :
    Toumi J., Le Page M., Er-Raki S., Khabba S., Ezzahar J., Tavarnier A., El Moutamanni A., Kharrou M.H., Hagolle O., Jarlan L.

    Using the Two Source Energy Balance (TSEB) approach for estimating latent heat flux of irrigated crops in semi-arid area of Marrakech (Morocco)

    Acte de colloque
    7th International Conference on Thermal Engineering: Theory and Applications
    A : Marrakech, Maroc
    Du : 06/05/2014
    Au : 08/05/2014
    Participants :
    Diarra, A., Jarlan, L., Er-Raki, S., Khabba, S., Le Page, M.

    Using the Heat Balance Method to measure sap flow (Transpiration) of olives and Citrus Orchards in Semi-Arid Region of Morocco

    Acte de colloque
    7th International Conference on Thermal Engineering: Theory and Applications
    A : Marrakech, Maroc
    Du : 06/05/2014
    Au : 08/05/2014
    Participants :
    Er-Raki, S., Khabba, S., Ezzahar, J., Jarlan, L., Chehbouni, G.

    Assessment of the soil water balance by the combination of cosmic ray neutron sensing and eddy covariance technique in an irrigated citrus orchard (Marrakesh, Morocco)

    Acte de colloque
    EGU European General Assembly
    A : Vienne, Autriche
    Du : 27/04/2014
    Au : 02/05/2014
    Participants :
    K. Mroos, G. Baroni, S. Er-Raki, T. Francke, S. Khabba, L. Jarlan, L. Hanich,  S.E. Oswald

    PHC 01

    Appel à projet 2017

    L'appel à projet 2017 du PHC Maghreb est ouvert sur le site de Campus France du 3 février au 4 avril 2016