Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / PHC Utique franco-tunisien / Tous les projets / Voies de valorisation des extraits bioactifs d’origine naturelle à traversl’identification des candidats-médicaments et actifs en cosmétique

Voies de valorisation des extraits bioactifs d’origine naturelle à traversl’identification des candidats-médicaments et actifs en cosmétique

PHC : Utique
Codes du projet : 13G0904 -- Campus N° 29154QM
Domaine : Agronomie, productions animale, végétale et agroalimentaire
Intitulé : Voies de valorisation des extraits bioactifs d’origine naturelle à traversl’identification des candidats-médicaments et actifs en cosmétique
Porteur(s) : CASABIANCA Hervé, SAID-ZINA Mongia
Date de début : 01/01/2013
Date de fin : 31/12/2015

Les impacts économiques et sociaux de l’exploitation des ressources biologiques sont énormes, et les substances extraites d’organismes vivants ont des utilisations variées tant à l’échelle industrielle que traditionnelle :pharmacologie, phytothérapie, cosmétique, parfumerie, colorants, insecticides, etc. L’importance de cette thématique de recherche est telle qu’on estime aujourd’hui que 60 à 70% des médicaments disponibles sur le marché proviennent de substances naturelles et que plus de 7000 principes actifs de la pharmacopée occidentale sont tirés de plantes.Deux grandes voies d’exploration de la biodiversité sont utilisées : l’ethnopharmacologie et le criblage systématique. L’ethnopharmacologie consiste à faire l’inventaire des plantes médicinales utilisées par des groupes ethniques (pharmacopées traditionnelles), évaluer expérimentalement leur activité pharmacologique et vérifier l’absence de toxicité. Les travaux réalisés peuvent aboutir à des validations d’usage et de confirmer l’intérêt del’utilisation des plantes médicinales comme traitement alternatif ou complémentaire dans les pays en voie de développement.La deuxième voie de recherche s’appuie sur une collecte des espèces, suivie d’un travail d’isolation des molécules bioactives par criblage systématique. Les molécules actives isolées servent de modèles pour la synthèse de nombreux dérivés et analogues structuraux, dont l’activité biologique est ensuite testée in vitro puis in vivo. Cette même démarche peut être appliquée aux sous-produits d’origine végétale, tels que les déchets de transformation desproduits agricoles en conserves alimentaires, ou encore les résidus de distillation des huiles essentielles. La méthodologie envisagée dans le cadre de l’actuel projet se basera sur un travail de collecte de produits et de sous-produits d’origine végétale et de réalisation d’études phytochimiques détaillées (extraction bioguidée, fractionnement et purification, criblage biologique et analyse physico-chimique) dans le but de constituer unebibliothèque d’extraits et de molécules bioactifs, qui sera le point de départ vers l’identification de nouveaux candidats-médicaments et/ou actifs en cosmétique. Ce projet sera également l’occasion de développer les capacités des équipes intervenantes dans le domaine de recherche et de développement sur les molécules bioactives d’origine naturelle grâce à la mise en place d’une plateforme avancée de criblage chimique et biologique systématique.Le présent projet CMCU est essentiellement le fruit d’un travail commun entamé depuis de nombreuses années entre l’INRAP et le SCA, deux institutions récemment associées dans le cadre d’un Laboratoire International Associé (LIA) (depuis janvier 2012). Cette collaboration sera renforcée à l’occasion de ce projet CMCU grâce à l’implication de deux partenaires socio-économique de taille que sont le Biotechpôle de Sidi Thabet et leGroupement Interprofessionnel des Conserves Alimentaires (GICA) (Tunisie). Le Service central d’analyse, en relation avec des partenaires industriels importants (grands groupes du domaine des cosmétiques et de la parfumerie), permettra une valorisation sur le marché européen des nouveaux extraits bio-actifs.

Objectifs

Développer une plateforme avancée de criblage phytochimique et biologique de produits et de sous-produits d'origine végétale. Identifier et valoriser les molécules naturelles bioactives en mettant à profit la chimiodiversité moléculaire puisée dans le règne végétal.Développer des bases de données, extractothèques et chimiothèques à partir de produits issus de la biodiversité tunisienne. Valorisation des sous-produits d’origine végétaleDévelopper les activités de recherche diplômante (ARD) à travers l’encadrement de thèse et de thèse en co-tutelle traitant de lathématique des substances bioactives d’origine naturelle.

Résultats

NR

Informations supplémentaires

NR

CNRS - UMR 5280

Partenaire français
Solaize
sca.fr

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Service Central d'analyses UMR5280


Responsable(s)
--

Ministère de l'Enseignement Supérieur et Recherche

Partenaire tunisien
Tunis
http://www.mes.tn/?langue=fr

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Institut National de Recherche et d'analyse physico-chimique INRAP


Responsable(s)
--

Contribution à une étude phytochimique de quelques espèces végétales(Bryonia dioïca, et Aristolochia longua) utilisées contre l’hépatite

Cotutelle - These - En cours
Par : Mouna DHOUIOUI
Début de thèse : 01/01/2013
Présenté le : 01/01/2017
A : NR
Co-directeurs :
  • CASABIANCA Hervé
  • CNRS - UMR 5280, Solaize
  • SAID-ZINA Mongia
  • INRAP, Tunis

    Conférences et séminaires

    NR

    NR
    NR
    A : NR
    Du : 01/01/2014
    Au : 01/01/2014
    Participants :
    NR

    Appel à projet 2017

    L'appel à projet 2017 pour le PHC Utique est ouvert sur le site de Campus France du 16 février au 18 avril 2016

    PHC 01