Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / PHC Utique franco-tunisien / Tous les projets / Nouvelle stratégie d'amélioration de la productivité végétale en conditions de stress environnemental via un meilleur contrôle du cycle cellulaire.

Nouvelle stratégie d'amélioration de la productivité végétale en conditions de stress environnemental via un meilleur contrôle du cycle cellulaire.

PHC : Utique
Codes du projet : 15G0902 -- Campus N° 32601ZF
Domaine : Agronomie, productions animale, végétale et agroalimentaire
Intitulé : Nouvelle stratégie d'amélioration de la productivité végétale en conditions de stress environnemental via un meilleur contrôle du cycle cellulaire.
Porteur(s) : CHABOUTE Marie-Edith, EBEL Chantal
Date de début : 01/01/2015
Date de fin : 31/12/2017

Des efforts considérables sont déployés pour comprendre les mécanismes cellulaireset moléculaires permettant aux plantes de tolérer la salinité et la sécheresse. Toutefois, cetteréponse au stress est souvent concomitante à une réduction de la croissance pour une meilleureadaptation et ainsi permettre la survie de la plante. Un nombre limité d’études s’intéresse à larelation entre la réponse/tolérance au stress et la croissance de la plante en particulier en ce quiconcerne les zones méristématiques. Des études se sont focalisées sur les divers acteurs etrégulateurs du cycle cellulaire dont certains sont régulés par le stress mais l’interface entre laperception du stress et la régulation du cycle cellulaire et du développement reste inconnue.La caractérisation d’une nouvelle protéine, RSS1 indique une fonction stimulatrice du cyclecellulaire lors d’un stress salin et un rôle important dans la régulation du méristème(Ogawa et al., 2011). Cette régulation se fait via l’interaction avec une Protéine Phosphatase detype 1 (PP1), un inhibiteur potentiel de la protéine Rétinoblastoma (Rb), régulateur de latransition G1/S. Dans un intérêt agronomique, l’équipe de M. Hanin a cloné l’homologue deRSS1 chez le blé, TdRH1.Par ailleurs, la caractérisation des GIP/MZT1 chez Arabidopsis dans l’équipe d’AC Schmit,protéines conservées au cours de l’évolution, a montré leur importance dans le contrôle duméristème et de la division cellulaire (Janski et al., 2012) mais aussi en réponse au stress salinprobablement liée à une signalisation passant par l’enveloppe nucléaire (Batzenschlager et al.,2014).

Objectifs

Nos objectifs sont de caractériser la voie signalétique entre la perception dustress et le contrôle du cycle cellulaire pour pouvoir ensuite contribuer à développer des stratégiesd'amélioration des plantes. Le but de ce projet est d'étudier les fonctions de TdRH1 et sa relation avec la signalisation GIP-dépendante pour mieux comprendre les mécanismespermettant de préserver la croissance des plantes en conditions de stress.Pour ce faire nous répondrons aux questions suivantes :1/ Quelles sont les interactions TdRH1/phosphatases (PP1) chez Arabidopsis.2/ Quelle est la signification physiologique de ces interactions ?3/ Comment les protéines TdRH1 et GIP impactent la régulation du cycle cellulaire en réponseaux contraintes environnementales ?

Résultats

Résultats espérésUne amélioration de la productivité végétale en conditions de stress, passe inévitablement par une stimulation de la proliférationcellulaire de la plante. Par conséquent, l’identification des signaux qui stimulent la division cellulaire, qui régulent la maintenancedu méristème, véritable source de la biomasse végétale, tout en assurant la stabilité du matériel génétique en conditionsadverses, est essentielle. Dans l’optique d’améliorer la productivité du blé, céréale d’importance économique majeure, enconditions de stress abiotiques, l’homologue de RSS1 a été cloné à partir d’une variété tunisienne de blé dur.Par nos approches combinées nous espérons identifier des complexes de type TdRH1/RSS1-PP1 ou leurs homologuesfonctionnels chez Arabidopsis et leur interconnexion avec GIP dans la régulation de la transition G1/S en réponse au stress. Cesrésultats validés pourront ensuite être transposés au blé compte tenu de la conservation des protéines PP1 et GIP. A plus longterme, les retombées socio-économiques seraient donc multiples, et les connaissances acquises par l’équipe de Protection etd’Amélioration des Plantes du CBS déboucheraient sur la sélection de nouvelles lignées de blé tolérantes aux stress abiotiques,et/ou l’amélioration de la tolérance à ces stress des variétés existantes .Par ailleurs, et de manière non négligeable, les échanges scientifiques permettent un transfert technologique de l’équipe françaiseà l’équipe tunisienne surtout en matière d’imagerie. Pour les 2 laboratoires impliqués, ce projet permettra de consolider lepartenariat entre le laboratoire du CBS et l’équipe de Strasbourg et de faire bénéficier les étudiants des 2 pays de nouveauxenseignements.Pour l’équipe strasbourgeoise le partenariat avec l’équipe tunisienne renforcera les perspectives d’études des fonctions de GIP,protéine conservée chez le blé dans des mécanismes de tolérance au stress salin avec des retombées de valorisationsagronomiques.L’étudiant en thèse en co-tutelle sera amené à présenter ses résultats dans des conférences nationales ou internationales sousforme de poster ou de communication orale.

Informations supplémentaires

NR

CNRS - UPR 2357

Partenaire français
Strasbourg
http://www.ibmp.cnrs.fr/index.php?id=48

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Laboratoire IBMP UPR2357


Responsable(s)
Marie-Edith CHABOUTE - Laboratoire IBMP - Strasbourg - Tél : 0367155377 - Email : marie-edith.chaboute@ibmp-cnrs.unistra.dr

Institut Supérieur de Biotechnologie de Sfax, Université de Sfax

Partenaire tunisien
Sfax
http://www.isbs.rnu.tn/

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Laboratoire de Protection et d’Amélioration des Pl


Responsable(s)
Chantal EBEL - Laboratoire de Protection et d'Amélioration des PI - Sfax - Tél : 0021674674354 - Email : 0021674674354

Nouvelle stratégie d’amélioration de la productivité végétale en conditions de stress environnemental via un meilleur contrôle du_x000D_ cycle cellulaire.

Cotutelle - These - En cours
Par : Habib MAHJOUBI
Début de thèse : 01/01/2015
Présenté le : 01/01/2019
A : En cours
Co-directeurs :
  • HANIN Moez
  • Université de Sfax, Sfax
  • CHABOUTE Marie-Edith
  • CNRS, Strasbourg

    Conférences et séminaires

    NR

    NR
    NR
    A : NR
    Du : 01/01/2016
    Au : 01/01/2016
    Participants :
    NR

    Erreur
    Une erreur est survenue lors de la mise en place du portlet.
    Erreur
    Une erreur est survenue lors de la mise en place du portlet.

    PHC 01