Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / PHC Utique franco-tunisien / Tous les projets / Nouvelle méthode de diagnostic du cancer prostatique par dosage immunologique de TP53INP1 : Mise en oeuvre in vivo et invitro et application en physiopathologie humaine

Nouvelle méthode de diagnostic du cancer prostatique par dosage immunologique de TP53INP1 : Mise en oeuvre in vivo et invitro et application en physiopathologie humaine

PHC : Utique
Codes du projet : 13G0815 -- Campus N° 28913TL
Domaine : Biologie, médecine, santé
Intitulé : Nouvelle méthode de diagnostic du cancer prostatique par dosage immunologique de TP53INP1 : Mise en oeuvre in vivo et invitro et application en physiopathologie humaine
Porteur(s) : CARRIER Alice, AMRI Mohamed, ROCCHI Palma
Date de début : 01/01/2013
Date de fin : 31/12/2015

Depuis 10 ans que le laboratoire a mis en évidence une sur-expression de TP53INP1 dans toutes les pathologies inflammatoires testées et plus récemment dans le cancer prostatique et de la thyroïde, les cliniciens nous réclament un moyen de doser TP53INP1 dans les fluides biologiques de cespatients. C’est grâce à la collaboration avec l’équipe tunisienne qui s’intéresse comme nous au stress oxydatif (caractéristique de l’inflammation et du cancer) que nous avons démarré le projet de développer un test de dosage de TP53INP1 par ELISA. En 2010, nous avons démarré la production et la purification de trois anticorps monoclonaux reconnaissant spécifiquement TP53INP1 et de la protéine recombinante. En 2011, nous avons continué les travaux entrepris en 2010. A ce jour, la poursuite de ces travaux dépend entièrement de financements pour assurer le séjour de Mademoiselle Houda SAADI dans le laboratoirefrançais et la réalisation de ses expériences en Tunisie.

Objectifs

L'avènement du dosage PSA (antigène spécifique prostatique) pour l’aide au diagnostic du CaP a certainement augmenté sa détection à un stade précoce, mais a également conduit à la survenue de surtraitement pour beaucoup d'hommes avec des CaP cliniquement non significatifs ou indolents. Une des limitations du dosage PSA est son manque de sensibilité / spécificité. Son taux est communément élevé dans des conditions bénignes, telles que l'hyperplasie bénigne de la prostate ou la prostatite. Réciproquement, un nombre significatif de patients avec un PSA relativement bas sont encore diagnostiqués avec un cancerlocalement avancé ou métastatique, que les oncologues ne sont pas encore en mesure de guérir. Récemment, la Haute Autorité de Santé (HAS, France) a annoncé dans un rapport d’orientation que l’intérêt de dépister le cancer de la prostate par dosage du PSA n’était pas démontré, y compris chez les hommes présentant des facteurs de risque. Selon la HAS, plusieurs constats démontrent l’inutilité du dépistage systématique et la littérature médicale ne permet pas de penser que les hommes avec des facteurs de risque développent des cancers de la prostate de forme plus grave ou d’évolution clinique plus rapide. Le Pr Jean-Luc Harousseau, président de la HAS, souligne le risque de surdiagnostic et de surtraitement : « C’est vrai que l’on a tout intérêt àdiagnostiquer à une phase précoce le cancer de la prostate mais il y a des formes à évolution relativement lente et dans ce cas il n’y a pas d’intérêt à traiter ». Ce constat illustre l’intérêt de la recherche de nouveaux marqueurs biologiques dont les cliniciens ont grand besoin pour optimiser la prise en charge des malades.Un autre test du CaP est également disponible depuis 2010 : le test urinaire PCA3. Ce test est très spécifique, mais il est cependant parfois négatif malgré la présence d'un cancer agressif. Ce test qui est très onéreux, est souvent prescrit en complément du taux de PSA. Par ailleurs, il convient de signaler que l'analyse anatomopathologique par le score de Gleason est aussi discutable car ce critère exprime seulement une estimation qualitative de la malignité du cancer. Dans ce contexte, l'identification de nouveaux biomarqueurs tumoraux parait essentielle. Au laboratoire « Stress cellulaire » nous étudions depuis plusieurs années la protéine TP53INP1 (Tumor Protein 53-Induced Nuclear Protein 1) qui est une protéine clé impliquée dans le stress cellulaire et qui a été retrouvée fortement exprimée dans plusieurs types de cancers comme le CaP. De ce fait, TP53INP1 pourrait être un nouveau biomarqueur sérique du CaP. Dans cecadre, nous proposons la mise au point d’un test de détection immunologique de TP53INP1 dans les fluides biologiques et la validation de ce test pour le diagnostic du CaP. Le projet vise à à contribuer à l’effort général d’identification des marqueurs les plus performants permettant d’améliorer le diagnostic et orienter la prise en charge thérapeutique du CaP.

Résultats

NR

Informations supplémentaires

Chef de projet français: les missions effectuées de part et d’autre ont permis de renforcer la collaboration entre le laboratoire de Marseille et celui de Tunis, et d’œuvrer à la mise en place d’une convention entre l’Université de Marseille et celle de Tunis, notamment dans le domaine de la cancérologie et des neurosciences. - Le partenaire Français, en accord avec son homologue tunisien, a demandé depuis le mois d’octobre 2014, la conversion du reliquat de la mobilité des chercheurs Fr en Tunisie (800 euros -218,39 euros) en séjour junior (au profil de Melle Fatma Amri). Jusqu’à présent, rien n’a été fait. Chef de projet Tunisien: La collaboration menée entre le laboratoire de Tunis et celui de Marseille dans le cadre du projet CMCU a permis des échanges de chercheurs (junior et senior). Les résultats obtenus sont originaux car ils mettent en évidence :- Un rôle glioprotecteur de deux protéines endogènes du cerveau, la neuroglobine et la cytoglobine qui sont impliquées durant le stress oxydatif.- Mise au point d’une méthode de dosage d’un marqueur physiologique spécifique (la protéine TP53INP1 α et/ou β) dans le sérum de patients Français et Tunisien atteints du cancer de la prostate et dont la PSA a été préalablement déterminée. Les porteurs de projet souhaitent que cette collaboration Tunis/Marseille s’intensifie, et qu’elle puisse bénéficier dans le cadre des projets CMCU, d’un soutien financier plus soutenu. Comptetenu de l’absence des crédits pour la rubrique achat de matériel pour l’année 2014, nous souhaitons vivement l’octroi d’un budget renforcé, en particulier pour les stages juniors et pour la logistique.

INSERM

Partenaire français
Marseille
http://www.paca.inserm.fr/rubriques/l-inserm-en-region/structures-de-recherche/marseille

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
INSERM U1068 Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille


Responsable(s)
Alice CARRIER - INSERM CRCM U1068 - Marseille - Tél : 0491828829 - Email : alice.carrier@inserm.fr

Faculté des Sciences de Tunis

Partenaire tunisien
Tunis
http://www.fst.rnu.tn/fr/

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Laboratoire de Neurophysiologie Fonctionnelle et Pathologies 00/UR/08


Responsable(s)
Mohamed AMRI - LNFP/00UR08 - Tunis - Tél : 21698521439 - Email : mohamed.amri@fst.rnu.tn

INSERM U1068/CRCM

Partenaire français
Marseille
http://crcm.marseille.inserm.fr/

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
INSERM U1068/CRCM


Responsable(s)
Palma ROCCHI - INSERM U1068/CRCM - Marseille - Tél : 0486977204 - Email : palma.rocchi@inserm.fr

Evaluation de l’intérêt du dosage de TP53INP1 dans le diagnostic des pathologies inflammatoires intestinales

Cotutelle - These - En cours
Par : Houda SAADI
Début de thèse : 01/01/2013
Présenté le : 01/02/2016
A : NR
Co-directeurs :
  • CARRIER Alice
  • INSERM U1068, Marseille
  • AMRI Mohamed
  • Labo NFP 00/UR/08, Tunis

Contribution à l’étude des mécanismes de la glioprotection antioxydante et antiinflammatoire sur des modèles in vitro et in vivo de neurodégénérescences et d'ischémie cérébrale : Implication potentielle des globines endogènes du système nerveux central

Cotutelle - These - En cours
Par : Fatma AMRI
Début de thèse : 01/01/2013
Présenté le : 01/09/2016
A : NR
Co-directeurs :
  • CARRIER Alice
  • INSERM U1068, Marseille
  • MASMOUDI Olfa
  • Université Tunis El Mana, Tunis

Publications

    Conférences et séminaires

    NR

    Journées d'Etudes
    10ème Journée Nationale de Neurosciences
    A : Monastir, Tunisie
    Du : 14/02/2014
    Au : 14/02/2014
    Participants :
    AMRI Fatma

    NR

    Congrès
    3ème congrès international de l'association Tunisienne de Biotechnologie et Valorisation des Bio-Ressources
    A : Tabarka, Tunisie
    Du : 20/03/2014
    Au : 23/03/2014
    Participants :
    AMRI Fatma

    Erreur
    Une erreur est survenue lors de la mise en place du portlet.
    Erreur
    Une erreur est survenue lors de la mise en place du portlet.

    PHC 01