Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / PHC Utique franco-tunisien / Tous les projets / Lésions gastro-duodénales sévères liées à helicobacter pylori en Tunisie: rôle de la multicolonisation dans la réponse inflammatoire

Lésions gastro-duodénales sévères liées à helicobacter pylori en Tunisie: rôle de la multicolonisation dans la réponse inflammatoire

PHC : Utique
Codes du projet : 14G0807 -- Campus N° 30570XA
Domaine : Biologie, médecine, santé
Intitulé : Lésions gastro-duodénales sévères liées à helicobacter pylori en Tunisie: rôle de la multicolonisation dans la réponse inflammatoire
Porteur(s) : BURUCOA Christophe, FENDRI Chédlia
Date de début : 01/01/2014
Date de fin : 31/12/2016

Helicobacter pylori est une bactérie à Gram négatif qui infecte l’estomac de la moitié de l’humanité. Au contact de la muqueusegastrique H. pylori induit une réponse inflammatoire provoquant une gastrite. Cette gastrite va persister de manière chronique, laplupart du temps asymptomatique ou évoluer vers des lésions sévères : ulcère gastrique ou duodénal, lymphome du MALT etcancer de l’estomac. De nombreux médiateurs de l’inflammation sont impliqués dans cette réponse inflammatoire (cytokines,chémokines, défensines) déterminant des profils inflammatoires variés. La diversité de cette réponse inflammatoire estvraisemblablement le reflet des interactions hôte infecté / facteurs de virulence bactériens conditionnant le déterminismepathologique qui conduit à l’une ou l’autre des pathologies gastro-duodénales. Mais aucun des modèles d’interaction proposés n’apermis d’expliquer l’évolution de la gastrite chronique vers des lésions sévères observées chez 10 à 15% des personnes infectéespar H. pylori. La prévalence de l’infection par H. pylori est particulièrement élevée en Tunisie (70-80%) et l’ulcère gastro-duodénalreprésente un véritable problème de santé publique (Ben Mansour GCB 2010). La multicolonisation (infection d’un même patientpar plusieurs souches de H. pylori) est fréquente (Ben Mansour IJAA 2009). Les souches tunisiennes hébergent plus de facteursde virulence que les souches françaises (Ben Mansour Ann Clin Microbiol Antimicrobiol 2010, Audibert Infect Immun 2001).La réponse inflammatoire à l’infection par H. pylori dans les biopsies gastriques de patients français infectés est actuellement encours d’étude au laboratoire LITEC EA 4331 à Poitiers dans le cadre d’un PHRC coordonné par le Pr Christophe BURUCOA duCHU de Poitiers. 1000 patients ont été inclus. Cette équipe a développé pour ce projet la quantification des transcrits desdifférentes cytokines par RT-PCR quantitative à partir des biopsies des patients inclus, la quantification et la caractérisation desfacteurs de virulence de H. pylori (Burucoa J Clin Microbiol 2008, Audibert Infect Immun 2001). Nous disposons donc déjà d’outilset de stratégies adaptées à cette étude.Les spécificité tunisiennes : forte prévalence de l’infection, forte virulence des souches et multicolonisation ont t’elles unretentissement sur la réponse inflammatoire de la muqueuse gastrique des malades infectés ?

Objectifs

Notre objectif est d’étudier le rôle de la multicolonisation dans la réponse inflammatoire de la muqueuse gastrique et l’expressionclinique des infections à H. pylori de 300 patients souffrant de gastrite (50), d’ulcère duodénal (50), d’ulcère gastrique (50), delésions précancéreuses ou cancéreuses (50) et de témoins non infectés (100), recrutés parmi 500 patients tunisiens. Leslymphomes du MALT, trop peu représentés dans la population générale, ne seront pas étudiés dans le cadre de cette recherche.Nous prendrons également en compte la densité bactérienne et les facteurs de virulence des souches infectantes. Le lien entreexpression clinique et les facteurs de risque reconnus d’évolution vers les lésions sévères : âge, sexe, pays de naissance, niveausocio-culturel des patients et de leurs parents, antécédents de cancer gastrique chez les apparentés au premier degré, prised’aspirine ou d’AINS dans les trois mois précédents, consommation de tabac, sera recherché et les marqueurs de promiscuitéfavorisant la multicolonisation.

Résultats

Cette approche nous permettra d’établir des liens entre la réponse inflammatoire, l’expression clinique de l’infection d’une part etle nombre de souches infectantes et leur pouvoir pathogène intrinsèque d’autre part. Cette étude devra conduire à mieuxappréhender la part de responsabilité de la multicolonisation dans la réponse inflammatoire et dans le déterminisme pathologiquede l’infection à H. pylori chez les malades tunisiens, dans l’influence de la virulence bactérienne et dans les conséquences sur ladensité bactérienne colonisant la muqueuse gastrique infectée. La mise en évidence d’une modulation de l’infection et del’inflammation par les facteurs de virulence bactériens au moyen de béta-défensines ouvrira la porte à de nouvelles stratégiespronostiques et thérapeutiques de contrôle de l’infection et de ses conséquences.Dans le contexte tunisien caractérisé par une forte prévalence de l'ulcère gastrique, cette étude permettra de mieux connaitre lesprofils inflammatoires caractéristiques de cette pathologie gastro-duodénale sévère.Les deux premières années seront consacrées au recueil des biopsies et à l'acquisition par la doctorante en cotutelle destechniques d'extraction d'ARN, de RT-PCR et de quantification des transcrits par PCR quantitative. Les deux dernières années ladoctorante réalisera les quantifications de transcrits. L'analyse des résultats et la rédaction de la thèse, des articles issus del'étude seront réalisés la dernière année.

Informations supplémentaires

NR

Université de Poitiers

Partenaire français
Poitiers
http://www.univ-poitiers.fr/

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
EA 4331 Laboratoire Inflammation Tissus Epithéliaux Cytokines LITEC


Responsable(s)
Christophe BURUCOA - LITEC - Poitiers - Tél : 0549443889 - Email : christophe.burucoa@chu-poitiers.fr

CHU La Rabta

Partenaire tunisien
Tunis
NR

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Unité de Recherche sur Helicobacter pyloriUR04SP08


Responsable(s)
--

Lésions gastro-duodénales sévères liées àHelicobacter pylori en Tunisie : rôle de lamulticolonisation dans la réponseinflammatoire

Cotutelle - These - En cours
Par : Hajer BATTIKH MAAOUIA
Début de thèse : 01/01/2014
Présenté le : 01/01/2018
A : En cours
Co-directeurs :
  • BURUCOA Christophe
  • Université-CHU de Poitiers, Poitiers
  • FENDRI Chédlia
  • Université-CHU de Monastir, Monastir

    Conférences et séminaires

    NR

    NR
    NR
    A : NR
    Du : 01/01/2015
    Au : 01/01/2015
    Participants :
    NR

    Erreur
    Une erreur est survenue lors de la mise en place du portlet.
    Erreur
    Une erreur est survenue lors de la mise en place du portlet.

    PHC 01