Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / PHC Utique franco-tunisien / Tous les projets / La refondation de l'urbanisme tunisien dans la période post révolutionnaire : enjeux; espaces, acteurs et processus

La refondation de l'urbanisme tunisien dans la période post révolutionnaire : enjeux; espaces, acteurs et processus

PHC : Utique
Codes du projet : 14G0403 -- Campus N° 30543UD
Domaine : Sciences de la société
Intitulé : La refondation de l'urbanisme tunisien dans la période post révolutionnaire : enjeux; espaces, acteurs et processus
Porteur(s) : VERDEIL Eric, BENNASR Ali, PHILIFERT Pascale, DODIER Rodolphe
Date de début : 01/01/2014
Date de fin : 31/12/2016

Les liens entre le déclenchement des révolutions arabes et l'espace urbain ont fait l'objet de nombreuses réflexions et travaux dela part de chercheurs géographes ou urbanistes, dont plusieurs colloques récents ont tenté de proposer des élémentssynthétiques (Barthel et al.; Balanche et al.; Rencontres Valmer).La ville, lieu de contrôle et de mise en scène du pouvoir des régimes autoritaires, est aussi un lieu d'accumulation des frustrationsmatérielles et de la marginalisation économique, et étant donné la concentration de la population, est devenue un espace majeurde contestation. Les politiques urbaines - qu'il s'agisse d'urbanisme, de fourniture de service ou de jeux sur l'identité et l'inclusionsociale par la culture par exemple - ont été prises en défaut et sont devenues l'objet même de nombreuses contestations. Cela aété le cas même pour les politiques se voulant le plus innovante, comme l'affirmation d'un développement durable.Au-delà de la question des facteurs proprement urbains de déclenchement des révolutions arabes, plus de deux ans après, uneautre question émerge dans le débat public et doit être saisie par les chercheurs : en quoi le bouleversement politique qu'elles ontreprésenté transforme-t-il aujourd'hui les rapports des citadins à leur espace, les relations entre ces citadins et les autoritéslocales ou nationales qui ont compétence pour gérer cet espace et au-delà, les formes mêmes de la gestion urbaine : latransformation politique en cours permet-elle l'émergence de nouveaux acteurs, de nouvelles revendications, de nouvellesinteractions entre ces acteurs?Au contraire, ces modes de relations, s'inscrivant dans des contraintes économiques et matérielles peu changées, demeurentelles fondamentalement de même nature? Ces questions très larges sont indissociables des premières réponses fournies à laquestion des racines urbaines des révolutions. Mais elles conduisent aussi à en actualiser les termes, en se demandant commentl'espace urbain devient un objet de débat, d'appropriations conflictuelles, de propositions ou de contestations pour construirejustement une nouvelle ère politique et sociale? Quelle est la place de la ville comme espace de vie et comme espace deconstruction des nouveaux rapports politiques dans l'ère post-révolutionnaire (à moins qu'il ne faille plutôt encore parler d'èrerévolutionnaire tout court, le processus historique qui s'est enclenché ne pouvant guère être encore considéré comme termine).L'exemple tunisien est particulièrement indiqué pour aborder ces questionnements. On assiste en effet à plusieurs types demobilisation et actions :*La fin du régime autoritaire a été marquée par la dissolution des conseils municipaux « théoriquement élus » et leurremplacement par des délégations spéciales, elles-mêmes dissoutes et remplacées par d’autres plus proches du nouveaupouvoir dans une volonté de reproduction du système.* la révolution a été marquée par une remise en cause du modèle urbain qui a prévalu jusqu’ici. Les infractions et lesdépassements qui se sont multipliées, en sont les témoins : occupation des trottoirs avec des constructions en dur, immeubles,squattérisation de logements de la SNIT, refus de payer le loyer, les factures des services publics, ou les taxes locales, etc…*Les mobilisations engagées par la société civile pour la mise en place des délégations spéciales et son opposition contre lamainmise du nouveau pouvoir sur ces conseils, témoignent des enjeux du pouvoir local et l’importance de la ville.

Objectifs

Ainsi, le projet vise à former les doctorants à ces méthodes d'enquêtes, à la fois par le travail bibliographique et l'immersion enlaboratoire lors des séjours en France, et par des séminaires thématiques et méthodologiques en Tunisie.L’organisation des séminaires de travail en Tunisie prendra la forme de visites de terrain (liées aux sujets des doctorants ou àd’autres thèmes) en équipe (chercheurs français/tunisiens/doctorants et masterants) associées à des séances de « débriefingméthodologiques ». Cela permettrait de réfléchir en groupe, à partir de situations concrètes et d’une expérience commune derencontre avec un lieu/des acteurs/une problématique, sur nos pratiques respectives du terrain en sciences sociales et engéographie. Il s’agirait d’amener, par la pratique, les étudiants à comprendre les enjeux, les outils et les difficultés qui seprésentent pour saisir une réalité sociale qui leur est contemporaine, souvent complexe, qui plus est dans un contexte demouvance sociale et politique. Ces mises en situations apportent l’avantage d’un apprentissage par la pratique, et permettentd’engager des échanges à la fois sur le contenu des sujets abordés et sur les méthodes de saisie et d’analyse de ces objets.

Résultats

NR

Informations supplémentaires

NR

CNRS - UMR 5600

Partenaire français
Lyon
http://umr5600.ish-lyon.cnrs.fr/

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Laboratoire Environnement

Ville

Société EVS


Responsable(s)
Eric VERDEIL - Laboratoire EVS - Lyon - Tél : 0478778735 - Email : eric.verdeil@normalesup.org

Université de Sfax, Faculté Lettres et Sciences Humaines

Partenaire tunisien
Sfax
http://www.flshs.rnu.tn/

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Laboratoire SYFACTE


Responsable(s)
Ali BENNASR - Laboratoire SYFACTE - Sfax - Tél : 0021674670544 - Email : syfacte@yahoo.fr

Université Paris Ouest

Partenaire français
Nanterre
http://www.u-paris10.fr/accueil-405922.kjsp

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
l’UMR CNRS -LAVUE

Equipe Mosaïques


Responsable(s)
Pascale PHILIFERT - Laboratoire LAVUE - Nanterre - Tél : 0660744465 - Email :

Université Aix Marseille

Partenaire français
Aix en Provence
http://www.univ-amu.fr/

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Laboratoire Temps

Espaces

Langages

Europe

méridionale

Méditerranée TELEMME


Responsable(s)
Rodolphe DODIER - Laboratoire TELEMME - Aix en Provence - Tél : 0442524240 - Email :

Les modes d’habiter dans le Grand Sfax

Cotutelle - These - En cours
Par : Sami BENFGUIRA
Début de thèse : 01/01/2014
Présenté le : 01/01/2018
A : En cours
Co-directeurs :
  • BENNASR Ali
  • Université de Sfax, Sfax
  • DODIER Rodolphe
  • Université Aix-Marseille, Aix en Provence

Publications

    Conférences et séminaires

    Eau, gaz et électricité: entre gestion sectorielle centralisée et enjeux locaux

    Communication
    Quel modèle de décentralisation des services urbains en Tunisie?
    A : Tunis
    Du : 08/06/2014
    Au : 08/06/2014
    Participants :
    VERDEIL Eric

    Politiques et espaces de la transition énergétique au sud de la Méditerranée

    Communication
    Ecole Energies Recherches
    A : Roscoff
    Du : 23/03/2014
    Au : 28/03/2014
    Participants :
    VERDEIL Eric

    Ville et énergie, réflexions théoriques et synthèses des résultats de l’action de recherche précédente

    Séminaire doctoral
    SYFACTE
    A : Sfax
    Du : 10/05/2014
    Au : 10/05/2014
    Participants :
    VERDEIL Eric

    Erreur
    Une erreur est survenue lors de la mise en place du portlet.
    Erreur
    Une erreur est survenue lors de la mise en place du portlet.

    PHC 01