Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / PHC Utique franco-tunisien / Tous les projets / Etude de la dépollution des eaux naturelles chargées en minéraux au moyen de la technique d'électrocoagulation en vue de sa potabilisation

Etude de la dépollution des eaux naturelles chargées en minéraux au moyen de la technique d'électrocoagulation en vue de sa potabilisation

PHC : Utique
Codes du projet : 15G1119 -- Campus N° 32691ZC
Domaine : Sciences de l'ingénieur (SI)
Intitulé : Etude de la dépollution des eaux naturelles chargées en minéraux au moyen de la technique d'électrocoagulation en vue de sa potabilisation
Porteur(s) : LECLERC Jean-Pierre, TLILI Mohamed Mouldi, REGUIGUI Nafaâ
Date de début : 01/01/2015
Date de fin : 31/12/2017

Les besoins en eau potable augmentent régulièrement avec l’accroissementdémographique et l’industrialisation de nombreux pays émergents. Souvent associée aux paysen voie de développement, la problématique de l’eau potable s’est généralisée à l’ensembledes pays développés comme les Etats-Unis et l’Australie qui commencent à ne plus négligerla préservation de cette ressource naturelle. Le principal problème de l’accès à l’eau potableest dû à une mauvaise répartition dans le monde mais aussi à une pollution continue desressources en eau par l’industrie, l’agriculture et les rejets urbains. Les eaux de retenuedes barrages, les rivières, les lacs et les nappes phréatiques sont de plus en plus polluées avecdes conséquences inquiétantes sur la faune aquatique, bien quedes améliorations soientapparues au cours des dernières années.La prise de conscience que l’eau est une matière première non totalement renouvelable auregard des besoins grandissant a conduit à renforcer tous les moyens permettant de lapréserver. De ce fait, en plus des mesures prises pour économiser l’eau et le traitement deseaux initialement centrée sur les eaux urbaines a été renforcé pour les effluents industrielsmais aussi pour les eaux naturelles.

Objectifs

Notre objectif est donc d’évaluer la possibilité d’utiliser l’électrocoagulation pour traiterles eaux naturelles qui ont des teneurs en minéraux relativement faibles par rapport aux eauxchargées couramment étudiées. Les travaux réalisés par Attour et al.(2014) pour le traitementdes eaux riches en phosphate ont donné de bons résultats. Les minéraux qui seront traités aucours de ce projet seront le fluor, le fer le zinc et les nitrates.Au-delà de réponse à desquestions sociétales et d’environnement que nous pourrons apporter, nous focaliserons notreattention sur certaines questions scientifiques, qui malgré le nombre élevé de publicationsdans ce domaine, restent encore sans réponse ou qui méritent un approfondissement commeexposé ci-avant.Si de nombreuses publications s’appuient sur une meilleure efficacité del’électrocoagulation pour justifier leur choix de traitement, il est paradoxal de constater queles études visant à comparer les deux procédés sont rares pour le traitement les eaux usées etquasiment inexistants pour les eaux naturelles. Notons comme exemple les travaux deCanizares et al.(2009), Kiliç et al.(2009 et 2010), Lakshmanan et al.(2010) et Harif etal.(2012) qui ne donnent pas de résultats tranchants pour le choix d’un des procédés. Cettecomparaison nous semble donc particulièrement bien appropriée dans ce cas. Le rendement faradique lors du traitement d’effluent par électrocoagulation estsystématiquement supérieur à 100%. Il semble dépendre des conditions opératoires mais ausside la composition des effluents traités. Souvent ignoré dans la littérature, cet aspect n’estcependant pas expliqué par les auteurs qui en tiennent compte. Il s’agit d’un point importantpour le dimensionnement des unités puisque l’abattement de la pollution est souventproportionnel à la quantité d’aluminium ou de fer dissous.

Résultats

NR

Informations supplémentaires

NR

CNRS - UMR 7274

Partenaire français
Vandroeuvre
http://www.cnrs.fr/centre-est/

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Laboratoire Réactions et Génie des ProcédésLRGP UMR 7274


Responsable(s)
Jean-Pierre LECLERC - Laboratoire LRGP - Vandroeuvre - Tél : 0383175066 - Email : jean-pierre.leclerc@ensic.inpl-nancy.fr

Centre de Recherche et Technologies des eaux

Partenaire tunisien
Soliman
http://www.certe.rnrt.tn/

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Laboratoire de Traitement des Eaux NaturellesLabTen


Responsable(s)
Mohamed Mouldi TLILI - Laboratoire LabTen - Soliman - Tél : 0021679325750 - Email : mohamed.tlili@certe.rnrt.tu

Centre National des Sciences et TechnologiesNucléaires

Partenaire tunisien
Sidi Thabet
http://www.cnstn.rnrt.tn/

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Unité de recherche en applications etDéveloppement des techniques NucléairesURADTN


Responsable(s)
Nafaâ REGUIGUI - Laboratoire URADTN - Sidi Thabet - Tél : 24021263 - Email : n.reguigui@cnstn.rntn.tn

Etude expérimentale et théorique du procédé d'électrocoagulation:application à la dépollution des eaux naturelles

Cotutelle - These - En cours
Par : Sabert BRAIK
Début de thèse : 01/01/2015
Présenté le : 01/01/2019
A : En cours
Co-directeurs :
  • LECLERC Jean-Pierre
  • CNRS SPI, Vandroeuvre
  • TLILI Mohamed
  • Centre de Recherche et Technologies des eaux, Soliman

    Conférences et séminaires

    NR

    NR
    NR
    A : NR
    Du : 01/01/2016
    Au : 01/01/2016
    Participants :
    NR

    Appel à projet 2017

    L'appel à projet 2017 pour le PHC Utique est ouvert sur le site de Campus France du 16 février au 18 avril 2016

    PHC 01