Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / PHC Utique franco-tunisien / Tous les projets / Caractérisation d'altérations, génomiques et post-génomiques moléculaires dans les cancers du sein inflammatoires

Caractérisation d'altérations, génomiques et post-génomiques moléculaires dans les cancers du sein inflammatoires

PHC : Utique
Codes du projet : 15G0805 -- Campus N° 32712TJ
Domaine : Biologie, médecine, santé
Intitulé : Caractérisation d'altérations, génomiques et post-génomiques moléculaires dans les cancers du sein inflammatoires
Porteur(s) : CHAFFANET Max, MANAI Mohamed
Date de début : 01/01/2015
Date de fin : 31/12/2017

Le cancer du sein inflammatoire (IBC) (Hance KW et al., J Natl Cancer Inst 2005) est l'une des formes les plus agressives etmorbides de cancer du sein. Associés à un fort potentiel métastatique, son diagnostic est basé sur les signes cliniques tels quel'oedème, érythème, douleur, l'élargissement du sein, et d'une induration. En dépit des progrès réalisés dans sa prise en charge etla stratégie de traitement (Singletary SE et al., Semin Oncol 2008 ; Dawood S et al., Semin Oncol 2008), le pronostic restemauvais avec une survie à 3 ans d’environ 50% (Woodward WA, Cristofanilli M. Semin Radiat Oncol 2009). Malheureusement, lesIBCs sont rarement étudiés au niveau biologique et peu de choses sont connues sur les altérations moléculaires qui pourraientexpliquer leur mauvais pronostic (pour revues, Lerebours F et al. Clin Cancer Res. 2003; Charafe-Jauffret E et al., Semin Oncol2008 ; Yamauchi H et al., Oncologist. 2012). Parmi les études rapportées incluant celles de notre laboratoire, (Bekhouche et al,PLoS One 2011; Van Laere et al, Clin Cancer Res 2013;. Bertucci et al, Clin Cancer Res 2013), l’établissement et la comparaisonde profils d’altérations génomiques et d’expression d’IBCs et de non-IBCs à un niveau de résolution très élevé ont montré undegré d’instabilité génomique plus accru dans les IBCs et identifié des gènes candidats potentiels qui pourraient expliquerl’agressivité liée à ce phénotype particulièrement péjoratif mais aussi constituer de nouvelles cibles thérapeutiques dans les IBCs.De plus sur un plan épidémiologique, alors que dans les pays d’Europe du Nord le cancer du sein inflammatoire apparaît commeune maladie relativement rare, son impact tant sur le plan humain que socio-économique est dramatique dans les régions del'Afrique du Nord incluant la Tunisie où sa fréquence est particulièrement élevée.L’identification de signature moléculaire ne peut être qu’une étape dans la compréhension de la maladie et sa répartition. Unemeilleure compréhension de la maladie et une identification de nouvelles cibles thérapeutiques doivent être envisagée pouraméliorer le traitement et augmenter la survie des patients.

Objectifs

Les objectifs principaux sont:1- Identifier de nouvelles caractéristiques moléculaires des cancers de sein particulièrement IBCs (mutations, méthylation IBCspécifiques, voies de signalisation cellulaire) dont nous définirons s’il existe des variations dans les populations de patientesfrançaises, tunisiennes (et éventuellement lybiennes) atteintes de cancers inflammatoires.2-Mieux comprendre la maladie pour mieux cibler la thérapie anti-cancéreuse.3-Constituer une banque de données et de tumeurs IBC pour le registre national tunisien des tumeurs.4-Préparation d’une thèse en co-tutelle

Résultats

Les résultats attendus de la mise en oeuvre de ce projet permettrons de disposer de nouvelles techniques de dépistage et dethérapie en santé publique facilitant une meilleure prise en charge des patients. Ils visent aussi des débouchés entre autre sur lenouveau technopôle de santé de Sidi Thabet à Tunis. Le cancer du sein inflammatoire est relativement rare en France mais son agressivité et sa morbidité ont des retentissements tantsur le plan humain que socio-économiques. Contribuer à identifier de nouvelles cibles thérapeutiques et/ou à caractériser desmarqueurs nous permettant de mieux définir une stratégie de traitement contre cette maladie offrirait aussi de l’espoir pour lespatients après transfert vers la clinique avec peut-être une amélioration de survie.

Informations supplémentaires

NR

INSERM 1068

Partenaire français
Marseille
http://www.paca.inserm.fr/rubriques/l-inserm-en-region/structures-de-recherche/marseille/annexes/u1068

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Département d'Oncologie Moléculaire OM


Responsable(s)
Max CHAFFANET - Laboratoire d'Oncologie Moléculaire - Marseille - Tél : 0491223477 - Email : chaffanetm@ipc.unicancer.fr

Faculté des Sciences de Tunis

Partenaire tunisien
Tunis
http://www.fst.rnu.tn/fr/

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Laboratoire de Biochimie et Biologie Moléculaire


Responsable(s)
Mohamed MANAI - Laboratoire de Biochimie et Biologie Moléculaire - Tunis - Tél : 2169848512 - Email : mohamed.manai@fst.rnu.tn

    Conférences et séminaires

    NR

    NR
    NR
    A : NR
    Du : 01/01/2016
    Au : 01/01/2016
    Participants :
    NR

    Erreur
    Une erreur est survenue lors de la mise en place du portlet.
    Erreur
    Une erreur est survenue lors de la mise en place du portlet.

    PHC 01