Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / PHC Utique franco-tunisien / Tous les projets / Biodiversité et dynamique microbienne de certains envrionnements marins contaminés par des hydrocarbures dans des oirts tunisiens - biodégradation des hydrocarbures pétroliers et production des biosurfactants

Biodiversité et dynamique microbienne de certains envrionnements marins contaminés par des hydrocarbures dans des oirts tunisiens - biodégradation des hydrocarbures pétroliers et production des biosurfactants

PHC : Utique
Codes du projet : 15G0808 -- Campus N° 32686UH
Domaine : Biologie, médecine, santé
Intitulé : Biodiversité et dynamique microbienne de certains envrionnements marins contaminés par des hydrocarbures dans des oirts tunisiens - biodégradation des hydrocarbures pétroliers et production des biosurfactants
Porteur(s) : GODON Jean Jacques, CHAMKHA Mohamed
Date de début : 01/01/2015
Date de fin : 31/12/2017

Les hydrocarbures pétroliers et leurs dérivés constituent les principaux polluants organiques des sols et des eaux souterraines, ainsi que de l’environnement marin. En effet, l'extraction, le transport et l'utilisation de cette source d'énergie entraînent des risques de pollution (accidentelle et chronique) pouvant influencer l'équilibre écologique et parfois entraîner la destruction de l'écosystème. Le devenir de ces polluants, une fois rejetés dansl’environnement, dépend alors principalement de l’importance des processus de biodégradation qui peuvent exister. Les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAPs) sont peu biodégradables car faiblement biodisponibles, ce qui les rend persistants dans l’environnement. Ainsi leur sort dans l'environnement est devenu un sujet préoccupant. Il est souvent nécessaire d'ajouter des substances supplémentaires pour favoriser la désorption. Dans la plupart des cas, des co-solvants organiques ou des tensioactifs chimiques sont employés, mais ceux-ci sont toxiques et peubiodégradables. Ainsi, afin de ne pas induire de pollution supplémentaire, l’intérêt se porte depuis quelques années sur la remédiation assistée par des biosurfactants. Les biosurfactants suscitent actuellement de plus en plus d’intérêt car ils trouvent des applications particulières importantes dans le domaine de l’environnement tel que le traitement de la pollution causée par le pétrole et ses produits de raffinage.Les scientifiques se sont attachés à comprendre les mécanismes de dégradations chimiques et biologiques des hydrocarbures dans le but de mettre en place des processus biotechnologiques afin de remédier à ce problème environnemental. Pour bien mener à terme un processus de bioremédiation, les paramètres permettant une utilisation optimale des microorganismes doivent être identifiés et les interactions entre les microorganismes dansleur milieu doivent être précisées. Les milieux naturels, terrestres et marins, qui sont contaminés par des hydrocarbures, des zones où le pétrole est extrait et exploité, ou des zones avec une infrastructure industrielle, sont des biotopes potentiels pour l’isolement des microorganismes pouvant dégrader ces polluants.

Objectifs

Les principaux objectifs des recherches envisagées au cours de ce programme CMCU sont :- La caractérisation physico-chimique des échantillons, eaux de mer et sédiments (analyse qualitative et quantitative des hydrocarbures, DCO, TOC, DBO5, métaux et minéraux,…).- L’isolement et la caractérisation sur les plans phénotypique et phylogénétique des bactéries marines hydrocarbonoclastes, halotolérantes ou halophiles, à des températures et salinités variées. Les conditions physiologiques extrêmes seront bien suivies et étudiées.- L’étude des potentialités biodégradatives des hydrocarbures, en particulier des structures complexes et plolyaromatiques, par les souches bactériennes sélectionnées. Les voies originales de biodégradation empruntées seront élucidées. - Le criblage de gènes de fonction d’intérêt, responsables de la biodégradation de certaines structures polyaromatiques récalcitrantes. Caractérisation et recherche directe dans les biotopes étudiés.- L’étude de la biodiversité microbienne et de sa dynamique moyennant les outils moléculaires (DGGE, SSCP, clonageséquençage…) des échantillons provenant des environnements marins étudiés.- Le criblage des souches hydrocarbonoclastes hyper-productrices de biosurfactants.- La production et la caractérisation de biosurfactant(s) les plus performants.- Les essais d’applications des biosurfactants produits en bioremédiation des hydrocarbures (remobilisation et solubilisation deshydrocarbures), et des souches et consortiums hydrocarbonoclastes performants dans la restauration de sites contaminés par deshydrocarbures.

Résultats

NR

Informations supplémentaires

NR

INRA

Partenaire français
Narbonne
http://www6.montpellier.inra.fr/narbonne

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Laboratoire de Biotechnologie de l'Environnement LBE


Responsable(s)
Jean Jacques GODON - Laboratoire LBE - Narbonne - Tél : 0468425154 - Email : godon@supagro.inra.fr

Centre de Biotechnologie de Sfax

Partenaire tunisien
Sfax
www.cbs.rnrt.tn

Laboratoire(s) ou unité(s) de recherche
Laboratoire des Bioprocédés EnvironnementauxLBPE


Responsable(s)
--

Biodiversité et dynamique microbienne de certains environnements marins contaminés par des hydrocarbures dans des ports tunisiens - Biodégradationdes hydrocarbures pétroliers et production des biosurfactants

Cotutelle - These - En cours
Par : Dorra HENTATI
Début de thèse : 01/01/2015
Présenté le : 01/01/2019
A : En cours
Co-directeurs :
  • GODON Jean-Jacques
  • INRA, Narbonne
  • CHAMKHA Mohamed
  • Centre de Biotechnologie de Sfax, Sfax

    Conférences et séminaires

    NR

    NR
    NR
    A : NR
    Du : 01/01/2016
    Au : 01/01/2016
    Participants :
    NR

    Appel à projet 2017

    L'appel à projet 2017 pour le PHC Utique est ouvert sur le site de Campus France du 16 février au 18 avril 2016

    PHC 01